KTSC (TV) -
KTSC (TV)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
KTSC
Logo Rocky Mountain PBS 2019.png
Pueblo, Colorado
États-Unis
Canaux Numérique : 8 ( VHF )
Virtuel : 8
l'image de marque PBS des Rocheuses
La programmation
Affiliations 8.1 : PBS
8.2 : PBS Kids
8.3 : Créer
8.4 : Monde
La possession
Propriétaire Rocky Mountain Public Media, Inc.
Histoire
Première date de diffusion
3 février 1971
; il y a 50 ans
 (
03/02/1971
)
Ancien(s) numéro(s) de chaîne
Analogique :
8 (VHF, 1971–2009)
Informations techniques
Autorité concédante
FAC
ID de l'établissement 69170
ERP 22,4kW
HAAT 1207 m (3960 pieds)
Coordonnées de l'émetteur
Liens
Informations sur la licence publique
Profil
LMS
Site Internet

KTSC est une station de télévision sur le canal 8 autorisée à Pueblo, Colorado , États-Unis. Propriété de Rocky Mountain Public Media, Inc., il s'agit de l'un des cinq émetteurs à service complet du réseau d'État Rocky Mountain PBS , diffusant depuis le sommet de Cheyenne Mountain entre Pueblo et Colorado Springs . Le contrôle principal et les opérations internes sont basés au siège social de Rocky Mountain PBS au Buell Public Media Center au centre-ville de Denver ; certaines émissions régionales sont produites au Buell Communications Center sur le campus de la Colorado State University Pueblo . Le RMPBS gère également un centre régional d'innovation à Colorado Springs sur le campus du Colorado College .

Avant d'être intégrée à Rocky Mountain PBS en 1999, KTSC était une chaîne de télévision publique indépendante desservant les communautés du sud du Colorado, créée par ce qui est maintenant CSU Pueblo.

Histoire

Le 16 juin 1965, le Southern Colorado State College a demandé à la Federal Communications Commission de construire une nouvelle station de télévision non commerciale sur le canal réservé 8 de Pueblo. Cependant, la proposition originale d'une station de faible puissance qui aurait principalement couvert la région immédiate de Pueblo - malgré la coopération de KOAA-TV , qui a fait don d'une tour et d'un émetteur excédentaires, a été anéantie par des changements dans la réglementation fédérale et dans les procédures de financement qui étaient essentielles à la construction. En conséquence, la demande a été modifiée pour spécifier un site d'émetteur sur Baculite Mesa - que la KOAA a accepté de partager avec le collège - avant d'être accordée le 26 juin 1969. Cette modification était essentielle pour augmenter la zone de service de la station proposée.

KTSC a fait ses débuts le 3 février 1971, quatre mois après l'autre service de diffusion du collège, KTSC-FM (qui a débuté en octobre 1970). Cependant, certains téléspectateurs de Colorado Springs et de Manitou Springs n'étaient pas correctement desservis par l'émetteur Baculite Mesa. En conséquence, en 1977, KTSC a demandé des fonds fédéraux pour construire de nouveaux traducteurs pour desservir ces communautés, et le canal 21 pour Colorado Springs et le canal 7 à Manitou Springs ont été activés l'année suivante. Avant le lancement d'une station de canal 21 à pleine puissance en 1985, le traducteur de Colorado Springs de KTSC est passé au canal 53 et a déménagé à Cheyenne Mountain en 1982, et le canal a de nouveau été changé en 15 en 1990.

Un bâtiment blanc d'un étage et une grande antenne parabolique d'accompagnement
Le centre de communication Buell (à gauche) sur le campus CSU Pueblo

En 1984, l'architecte Temple Hoyne Buell a fait don d'un ancien bâtiment de supermarché Safeway dans le centre commercial Midtown à KTSC, qui fonctionnait à partir de studios sur le campus de ce qui était alors connu sous le nom d'Université du sud du Colorado depuis son démarrage. La station a également commandé de nouveaux équipements techniques, qui ont été déplacés dans la nouvelle installation au cours de 1985. Cependant, en août 1985, des défis de construction et techniques imprévus avaient conduit KTSC à abandonner le projet du centre commercial Midtown; Buell a plutôt fait don de 700 000 $ à une campagne de financement pour une nouvelle maison sur le campus pour le canal 8, qui a été achevée en 1986 et nommée Buell Communications Center. La Fondation Buell, créée après la mort de Temple Buell, a ensuite fait un don de 6 millions de dollars au RMPBS, ce qui a conduit à la dénomination de son Buell Public Media Center à Denver.

Colorado Springs, qui fait partie de la zone de couverture de KTSC, était inhabituel en ce qu'il recevait des traducteurs de trois chaînes de télévision publiques différentes : KTSC, KRMA et KBDI-TV . KRMA a commencé à diffuser à Colorado Springs sur un traducteur du canal 63 en 1989. En 1995, avec des réductions proposées à la radiodiffusion publique, des propositions de faisabilité sur une combinaison des trois points de vente étaient en cours de rédaction. Deux ans plus tard, les pourparlers de fusion entre KTSC et KRMA se sont approfondis et, en 1998, les deux ont accepté de se combiner, stimulés par le potentiel d'importantes dépenses en capital nécessaires pour se convertir à la télévision numérique. Dans la seconde moitié de 1999, le calendrier de KTSC a été progressivement ajusté pour correspondre à celui de KRMA. La vente pure et simple de la station a été achevée en 2000, après avoir été ralentie par les retombées d'une proposition abandonnée en 1992 de changer d'installations techniques avec KOAA-TV, ce qui aurait permis à cette dernière station d'améliorer ses installations d'une manière qu'elle ne pouvait pas tout en restant sur canal 5.

Malgré la conversion, KTSC a continué à conserver une programmation orientée vers le sud du Colorado qui a été produite à partir de Pueblo. CSU Pueblo et RMPBS conservent un accord d'affiliation formel par lequel les étudiants universitaires sont formés au Buell Communication Center et impliqués dans la production de programmes régionaux, qui en 2012 représentaient environ 300 heures par an. L'émission de quiz Matchwits , mettant en vedette des équipes d'élèves du secondaire, s'est poursuivie avec Rocky Mountain PBS - étendue à la distribution à l'échelle de l'État en 2012 - jusqu'à sa fin en 2018, le réseau ayant réorienté son éducation vers les groupes d'âge plus jeunes.

Les références