Peter Hall (réalisateur) -
Peter Hall (director)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre


Pierre Hall
Peter Hall (réalisateur).jpg
Née
Salle Peter Reginald Frederick

(
1930-11-22
)
22 novembre 1930
Décédés 11 septembre 2017
(2017-09-11)
(86 ans)
Londres , Angleterre
Occupation Réalisateur
Années actives 1953-2011
Conjoint(s)
Jacqueline Taylor
Nicki Frei
Enfants 6 ; dont Christopher , Jennifer , Edward et Rebecca Hall

Sir Peter Reginald Frederick Hall CBE (22 novembre 1930 - 11 septembre 2017), était un réalisateur anglais de théâtre, d'opéra et de cinéma. Sa nécrologie dans le Times l'a déclaré "la figure la plus importante du théâtre britannique depuis un demi-siècle" et à sa mort, une déclaration du Royal National Theatre a déclaré que "l'influence de Hall sur la vie artistique de la Grande-Bretagne au 20e siècle était sans précédent".

En 1955, Hall a présenté au public londonien l'œuvre de Samuel Beckett avec la première britannique de Waiting for Godot . Hall a fondé la Royal Shakespeare Company (1960-1968) et s'est bâti une réputation internationale dans le théâtre, l'opéra, le cinéma et la télévision. Il a été directeur du Théâtre national (1973-88) et directeur artistique du Glyndebourne Festival Opera (1984-1990). Il a formé la Peter Hall Company (1998-2011) et est devenu le directeur fondateur du Rose Theatre Kingston en 2003. Tout au long de sa carrière, il a été un ardent défenseur du financement public des arts.

Jeunesse et carrière

Peter Reginald Frederick Hall est né dans le Suffolk à Bury St Edmunds , fils unique de Grace Florence (née Pamment) et Reginald Edward Arthur Hall. Son père était chef de gare et la famille a vécu quelque temps à Great Shelford Station. Il a remporté une bourse à la Perse School de Cambridge . Avant de prendre une nouvelle bourse pour lire l' anglais au Collège St. Catharine , Cambridge Hall a fait son service national en Allemagne au siège de la RAF pour l' éducation en Bückeburg . Pendant ses études à Cambridge, il a produit et joué dans un certain nombre de pièces de théâtre, en a dirigé cinq au cours de sa dernière année et trois autres pour le festival d'été de la Marlowe Society. Il a siégé au comité du University Amateur Dramatic Club (ADC) avant d'obtenir son diplôme en 1953. La même année, Hall a monté sa première pièce de théâtre professionnelle, The Letter de W. Somerset Maugham , au Theatre Royal Windsor. En 1954 et 1955, Hall était le directeur de l' Oxford Playhouse où il dirigea plusieurs jeunes acteurs importants, dont Ronnie Barker et Billie Whitelaw . Eileen Atkins et Maggie Smith faisaient également partie de la compagnie en tant que régisseurs adjoints par intérim.

De 1955 à 1957, Hall dirigea l' Arts Theatre de Londres où il dirigea la première en anglais de Waiting for Godot en 1955. Le succès de la production transforma sa carrière du jour au lendemain et attira l'attention, entre autres, de Tennessee Williams , pour qui il allait diriger les premières londoniennes de Camino Real (1957) et Cat on a Hot Tin Roof (1958), et Harold Pinter . D'autres productions à The Arts comprenaient la première en anglais de La Valse des Toréadors de Jean Anouilh .

Compagnie royale de Shakespeare

Hall fait ses débuts au Shakespeare Memorial Theatre de Stratford-upon-Avon en 1956 avec Love's Labour's Lost : ses productions au cours des saisons 1957-1959 incluent Cymbeline avec Peggy Ashcroft dans le rôle d'Imogen, Coriolanus avec Laurence Olivier et A Midsummer Night's Dream avec Charles Laughton . En 1960, âgé de 29 ans, Hall succéda à Glen Byam Shaw en tant que directeur du théâtre, élargit les opérations à toute l'année et fonda la Royal Shakespeare Company (RSC) pour réaliser sa vision d'un ensemble résident d'acteurs, de réalisateurs et de concepteurs produisant à la fois textes modernes et classiques, avec un style maison distinctif. La compagnie a non seulement joué à Stratford, mais s'est étendue au théâtre Aldwych , sa première maison à Londres.

Les nombreuses productions de Hall pour la RSC incluent Hamlet (1965, avec David Warner ), The Government Inspector (1966, avec Paul Scofield ), la première mondiale de The Homecoming de Harold Pinter (1965) et The Wars of the Roses (1963) adapté avec John Barton des pièces d'histoire de Shakespeare. Ce dernier a été décrit comme « le plus grand événement shakespearien de mémoire vivante qui a également établi la doctrine de la pertinence shakespearienne dans le monde moderne ». Hall a quitté la SRC en 1968 après près de dix ans en tant que directeur.

Au Théâtre National

Hall a été nommé directeur du National Theatre (NT) en 1973 et a dirigé l'organisation pendant quinze ans jusqu'en 1988. Il a supervisé le déménagement de l' Old Vic au nouveau complexe construit à cet effet sur la rive sud de Londres « face à la généralisation des scepticisme et de violents troubles syndicaux, transformant une catastrophe potentielle en la grande réussite qu'elle reste aujourd'hui." Frustré par les retards de construction, Hall a décidé de déplacer la compagnie dans le bâtiment encore inachevé et de l'ouvrir théâtre par théâtre au fur et à mesure que chacun touchait à sa fin. Des extraits de sa production de Tamburlaine le Grand avec Albert Finney ont été joués sur les terrasses, gratuitement pour les passants.

(1987).

Hall est revenu au NT pour la dernière fois en 2011 avec une production de Twelfth Night montée par la compagnie pour célébrer son quatre-vingtième anniversaire. Sa fille, Rebecca Hall , a joué Viola aux côtés de Simon Callow dans le rôle de Sir Toby Belch au Cottesloe Theatre.

Carrière théâtrale ultérieure

En quittant le NT en 1988, Hall a lancé sa propre société commerciale avec des productions dans le West End et à Broadway d' Orpheus Descending de Tennessee Williams (avec Vanessa Redgrave ) et The Merchant of Venice (avec Dustin Hoffman ). La Peter Hall Company a ensuite mis en scène plus de soixante pièces en association avec un certain nombre de partenaires producteurs dont Bill Kenwright et Thelma Holt . En plus d'une saison de répertoire d'ensemble à l' Old Vic (1997), la compagnie a bénéficié d'une longue collaboration avec le Theatre Royal, Bath où une série de festivals d'été ont été organisés de 2003 à 2011 : de nombreuses productions ont ensuite été jouées lors de tournées nationales et internationales. et dans le West End. Les pièces jouées inclus Oscar Wilde 's Un mari idéal (1992), Gems Pam de Piaf (avec Elaine Paige , 1993), Hamlet (avec Stephen Dillane , 1994), Henrik Ibsen de Solness le constructeur (avec Alan Bates , 1995) , Un tramway nommé Désir (avec Jessica Lange , 1995), Julian Barry 's Lenny (avec Eddie Izzard , 1999), As You Like It (avec Rebecca hall et Dan Stevens , 2003), Brian Clark ' s est ma vie , de toute façon ? (avec Kim Cattrall , 2005), la production du cinquantième anniversaire de Waiting for Godot , Coward 's Hay Fever (avec Judi Dench , 2006) et Shaw 's Pygmalion (avec Tim Pigott-Smith et Michelle Dockery , 2007). Les dernières productions de Hall pour sa compagnie étaient Henry IV, Part 1 et Part 2 (2011), mises en scène au Theatre Royal Bath.

Hall dirigé largement aux États-Unis , y compris la première mondiale de John Guare 's Quatre babouins adorant le Soleil ( Lincoln Center , 1992), trois pièces de Shakespeare avec le Group Center Theater, Los Angeles (1999 et 2001) et John Barton ' s neuf heure épique Tantalus (2000), une coproduction RSC avec le Denver Center for the Performing Arts .

En 2003, Hall est devenu le directeur fondateur du Rose Theatre, une nouvelle salle à construire à Kingston upon Thames dont la conception s'inspire de l'original élisabéthain. Il y a réalisé plusieurs productions dont Oncle Vania de Tchekhov , qui a ouvert le bâtiment en 2008, et Le Songe d'une nuit d'été (avec Judi Dench dans le rôle de Titania, 2010). Hall a également été nommé « directeur émérite » de The Rose Kingston.

Opéra

Peter Hall était également un metteur en scène d'opéra de renommée internationale. Sa première expérience a eu lieu en 1957, réalisant The Moon and Sixpence de John Gardner à Sadler's Wells . Il savait jouer suffisamment bien du piano pour lire des partitions d'opéra. Son premier grand projet était Moses und Aron de Schoenberg à Covent Garden, qui a conduit à d'autres productions dans cette maison. Hall a travaillé dans plusieurs des plus grandes maisons du monde ainsi qu'au Royal Opera House , dont le Metropolitan Opera de New York, le Houston Grand Opera , le Los Angeles Opera , le Lyric Opera de Chicago et le Festival de Bayreuth où, avec le chef d'orchestre Georg Solti, il a dirigé la pièce de Wagner. Ring Cycle ( Der Ring des Nibelungen ) en 1983 pour honorer le centenaire de la mort du compositeur. La production a été jouée jusqu'en 1986. Hall a mis en scène les premières mondiales de The Knot Garden (1970) et New Year (1989) de Michael Tippett . Il entretient une relation étroite avec le Festival de Glyndebourne dont il est directeur artistique de 1984 à 1990, dirigeant plus d'une vingtaine de productions dont les opéras Mozart/Da Ponte. Sa production du Songe d'une nuit d'été de Benjamin Britten (1981) a été reprise neuf fois, plus récemment 35 ans après sa première, en août 2016. Hall a également réalisé Albert Herring de Benjamin Britten, La Calisto de Cavalli , Il ritorno d'Ulisse in patria de Monteverdi. et Orfeo ed Euridice de Gluck (tous avec Janet Baker ) ; L'incoronazione di Poppea et Carmen - tous deux avec sa femme d'alors, Maria Ewing , avec qui il a également mis en scène une célèbre Salomé (The Royal Opera London et LA Opera) en 1986. Le magazine Opera a noté les caractéristiques de Hall comme (par rapport à La Cenerentola à Glyndebourne) "dignité et véracité émotionnelle", rappelant qu'"il insistait toujours pour que 'les chanteurs, comme les acteurs, se jouent les uns les autres'".

Cinéma et télévision

.

Agissant

, 1974).

Livres

Ses livres sur le théâtre incluent The Necessary Theatre (Nick Hern, 1999), Exposed by the Mask (Oberon, 2000) et Shakespeare's Advice to the Players (Oberon, 2003). The Peter Hall Diaries – the Story of a Dramatic Battle , édité par John Goodwin (Hamish Hamilton) a été publié pour la première fois en 1983 et documentait sa lutte pour établir le National Theatre sur la rive sud. Son autobiographie, Making an Exhibition of Myself (Sinclair-Stevenson), a été publiée en 1993.

Récompenses

(1999-2002) et a reçu des doctorats honorifiques de plusieurs universités dont Cambridge, York, Liverpool, Bath et Londres.

Vie privée

Hall s'est marié quatre fois. Il avait six enfants et neuf petits-enfants. Sa première épouse était l'actrice française Leslie Caron , avec qui il a eu un fils, Christopher (né en 1957), et une fille, Jennifer (née en 1958). Avec sa seconde épouse, Jacqueline Taylor, il a eu un fils, Edward (né en 1966) et une fille, Lucy (née en 1969). Hall a épousé la chanteuse d'opéra américaine Maria Ewing en 1982 avec qui il a eu une fille, Rebecca (née en 1982). Il a finalement été marié à Nicki Frei; le couple a eu une fille, Emma (née en 1992).

Hall a travaillé avec tous ses enfants : pour le National Theatre, Jennifer a joué Miranda dans The Tempest (1988) ; Rebecca, neuf ans, a joué la jeune Sophie dans l'adaptation de Channel 4 de The Camomile Lawn , pour The Peter Hall Company elle a joué Vivie dans Mrs Warren's Profession (2002), Rosalind dans As You Like It (2003), Maria dans Gallileo's Daughter (2004 ) et, pour le NT, Viola in Twelfth Night (2011) ; Emma, ​​deux ans, a joué Joseph dans Jacob (2004, téléfilm) ; pour la Peter Hall Company, Lucy a conçu Hamlet (1994), Cuckoos (2003) et Whose Life is it Anyway? (2005) ; Christopher a produit le drame télévisé de Channel 4 The Final Passage (1996); Edward a co-dirigé l'épopée théâtrale Tantalus (2000).

Hall a reçu un diagnostic de démence en 2011 et s'est retiré de la vie publique.

Hall a été décrit par le contributeur du Guardian , Mark Lawson, comme un « athée engagé, dès la vingtaine », conduisant « à un rythme de travail punitif dans sa hâte de tout faire ».

Mort et héritage

Le 11 septembre 2017, Hall est décédé d'une pneumonie à l' University College Hospital de Londres, entouré de sa famille. Il avait 86 ans.

Sa nécrologie dans le Times l'a déclaré "la figure la plus importante du théâtre britannique depuis un demi-siècle" et une déclaration du Royal National Theatre a déclaré que "l'influence de Hall sur la vie artistique de la Grande-Bretagne au 20e siècle était sans précédent".

De nombreuses sommités du théâtre britannique ont rendu hommage à Hall. Nicholas Hytner a déclaré: "Sans lui, il n'y aurait pas eu de Royal Shakespeare Company." Trevor Nunn a déclaré: "Non seulement un réalisateur passionnant, il était le grand imprésario de l'époque." Richard Eyre a qualifié Hall de « parrain » du théâtre britannique : « Peter a créé le modèle du metteur en scène moderne – mi-mage, mi-imprésario, mi-politicien, mi-célébrité. » L'impresario Cameron Mackintosh a déclaré : « C'est grâce à Peter Hall que des gens comme Trevor Nunn, Nicholas Hytner et Sam Mendes ont transformé le théâtre musical à travers le monde. Le critique de théâtre Michael Coveney a déclaré qu'il croyait que la production de Hall de La guerre des roses « refondait les pièces de l'histoire [de Shakespeare] et les mettait au centre de notre culture ».

Peter Brook a déclaré: "Peter était un homme pour toutes les saisons - il pouvait jouer n'importe quel rôle qui était nécessaire". Elaine Paige a déclaré: "Peter Hall avait une autorité absolue et, en tant que poids lourd du théâtre, une présence réelle." Griff Rhys Jones a déclaré: "Peter était un smoothie absolu, l'homme le plus charmant et le plus diplomate" et Samuel West a déclaré "Peter était un réalisateur extraordinairement énergique et imaginatif - si vous le laissiez dans le coin d'une pièce, il dirigerait une pièce - mais il était aussi un grand militant. Il n'a jamais cessé de défendre le rôle de l'art subventionné dans une société civilisée et sa capacité à changer la vie des gens. "

Œuvres choisies

Productions scéniques

Hall a publié une liste complète de ses productions dans son autobiographie :

  • La lettre ( W. Somerset Maugham , Theatre Royal Windsor) 1953
  • Mariage de sang ( Lorca , débuts à Londres, Arts Theatre) 1954
  • L'Impresario de Smyrne ( Goldoni , Théâtre des Arts) 1954
  • L'Immoraliste ( Gide , Théâtre des Arts) 1954
  • Écoutez le vent (Angela Jeans, musique de Vivian Ellis, Arts Theatre) 1954
  • La Leçon ( Ionesco , Théâtre des Arts) 1955
  • Sud (Julian Green, Théâtre des Arts) 1955
  • Le deuil devient Electra ( O'Neill , Arts Theatre) 1955
  • En attendant Godot ( Beckett , première mondiale en anglais, Arts Theatre) 1955
  • Le parterre brûlé (Ugo Betti, Théâtre des Arts) 1955
  • Summertime (Ugo Betti, Théâtre des Arts) 1955
  • La Valse des Toréadors ( Jean Anouilh , création anglophone, Théâtre des Arts) 1956
  • Gigi ( Colette , Nouveau Théâtre) 1956
  • Love's Labors Lost (Shakespeare, Stratford-on-Avon) 1956
  • Les portes de l'été ( John Whiting , New Theatre Oxford) 1956
  • Camino Real ( Tennessee Williams , Phoenix Theatre, Londres) 1957
  • La Lune et Six pence (John Gardner, débuts à l'opéra, Sadlers Wells) 1957
  • Cymbeline (Shakespeare, Stratford-on-Avon) 1957
  • The Rope Dancers (Morton Wishengard, débuts à New York, Cort Theatre) 1957
  • Chat sur un toit brûlant ( Tennessee Williams , Comedy Theatre) 1958
  • La Douzième Nuit (Shakespeare, Stratford-on-Avon) 1958
  • Brouhaha (George Tabori, Aldwych) 1958
  • Shadow of Heroes (Robert Ardrey, Piccadilly Theatre) 1958
  • Madame de… (Anouilh, Théâtre des Arts) 1959
  • Voyageur Sans Bagage (Anouilh, Théâtre des Arts) 1959
  • Le Songe d'une nuit d'été (Shakespeare, Stratford-on-Avon) 1959
  • Coriolanus (Shakespeare, Stratford-on-Avon) 1959
  • Le mauvais côté du parc ( John Mortimer , Cambridge Theatre) 1959
  • Les Deux Messieurs de Vérone (Shakespeare, Royal Shakespeare Company) 1960
  • Douzième Nuit (Shakespeare, RSC) 1960
  • Troilus et Cressida (Shakespeare, RSC) 1960
  • Ondine (Giradoux, SRC, Aldwych) 1961
  • Becket (Anouilh, SRC, Aldwych) 1961
  • Roméo et Juliette (Shakespeare, RSC) 1961
  • Le Songe d'une nuit d'été (Shakespeare, RSC) 1962
  • La Collection (Pinter, RSC) 1962
  • Troilus et Cressida (Shakespeare, RSC) 1962
  • The Wars of the Roses (adapté avec John Barton de Shakespeare's Henry VI Parties 1, 2 et 3 et Richard III , RSC) 1963
  • Richard 11 (Shakespeare, SRC) 1964
  • Henry 1V Parties 1 et 2 (Shakespeare, RSC) 1964
  • Henri V (Shakespeare, SRC) 1964
  • Hein ? (Henry Livings, SRC, Aldwych) 1964
  • The Homecoming (Pinter, première mondiale, RSC) 1965
  • Moïse et Aaron ( Schoenberg , première britannique, Royal Opera House) 1965
  • Hamlet (Shakespeare, RSC) 1965
  • L'inspecteur du gouvernement ( Gogol , RSC, Aldwych ) 1966
  • La Flûte enchantée ( Mozart , Royal Opera House) 1966
  • Escalier (Charles Wood, RSC, Aldwych) 1966
  • Macbeth (Shakespeare, SRC) 1967
  • Un équilibre délicat ( Edward Albee , RSC, Aldwych) 1969
  • Oncle hollandais (Simon Gray, RSC, Aldwych) 1969
  • Landscape and Silence (Pinter, premières mondiales, RSC, Aldwych) 1969
  • The Knot Garden ( Tippett , première mondiale, Royal Opera House) 1970
  • La Calisto (Cavalli, débuts à Glyndebourne, Glyndebourne Festival Opera) 1970
  • La bataille de Shrivings ( Shaffer , Lyric Theatre) 1970
  • Eugène Onéguine ( Tchaïkovski , Opéra Royal) 1971
  • Old Times (Harold Pinter, première mondiale, RSC Aldwych) 1971
  • Tristan und Isolde ( Wagner , Royal Opera House) 1971
  • Partout (Edward Albee, RSC, Aldwych) 1972
  • Il Ritorno d'Ulisse ( Monteverdi , Glyndebourne Festival Opera) 1972
  • Via Galactica (paroles de Christopher Gore, musique de Galt McDermot, New York) 1972
  • Le Nozze di Figaro (Mozart, Glyndebourne Festival Opera) 1973
  • La Tempête (Shakespeare, Théâtre National) 1973
  • John Gabriel Borkman ( Ibsen , NT) 1974
  • Jours heureux (Beckett, NT) 1974
  • No Man's Land (Pinter, première mondiale, NT) 1975
  • Hamlet (Shakespeare, ouverture officielle du Lyttelton, NT) 1975
  • Jugement (Barry Collins, NT) 1975
  • Tamburlaine le Grand ( Christopher Marlowe , ouverture officielle de l'Olivier, NT) 1976
  • Bedroom Farce (Ayckbourn, également co-réalisateur, premières à Londres et aux États-Unis, NT et Broadway) 1977
  • Don Giovanni (Mozart, Glyndebourne Festival Opera) 1977
  • Volpone ( Ben Jonson , NT) 1977
  • La femme de la campagne ( Wycherley , NT) 1977
  • Cosi fan Tutte (Mozart, Glyndebourne Festival Opera) 1978
  • La Cerisaie (Tchekhov, NT) 1978
  • Macbeth (Shakespeare, NT) 1978
  • Betrayal (Pinter, première mondiale, NT) 1978
  • Fidelio ( Beethoven , Glyndebourne Festival Opera) 1979
  • Amadeus (Peter Shaffer, première mondiale, NT) 1979
  • Othello (Shakespeare, NT) 1980
  • Le Songe d'une nuit d'été ( Britten , Glyndebourne Festival Opera) 1981
  • L'Orestie ( Eschyle , trans. Harrison, NT et Epidaure) 1981
  • Orfeo et Eurydice ( Gluck , Glyndebourne Festival Opera) 1982
  • L'importance d'être sérieux ( Wilde , NT) 1982
  • Macbeth ( Verdi , Metropolitan Opera, New York) 1982
  • Other Places (Pinter, première mondiale, NT) 1982
  • Der Ring des Nibelungen (Wagner, Bayreuth Festival Opera) 1983
  • Jean Seberg (paroles de Christopher Adler , livre de Julian Barry, musique de Marvin Hamlisch , NT) 1983
  • Ferme des animaux ( George Orwell , adapté par Hall, NT) 1984
  • Coriolanus (Shakespeare, NT et Athènes) 1984
  • L'Incoronazione di Poppea (Monteverdi, Glyndebourne Festival Opera) 1984
  • Yonadab (Shaffer, première mondiale, NT) 1985
  • Carmen ( Bizet , Glyndebourne) 1985
  • Albert Herring (Britten, Glyndebourne) 1985
  • La pétition (Brian Clark, NT) 1986
  • Simon Boccanegra (Verdi, Glyndebourne) 1986
  • Salomé ( Strauss , LA Opera) 1986
  • Coming In To Land ( Poliakoff , première mondiale, NT) 1986
  • Antoine et Cléopâtre (Shakespeare, NT) 1987
  • La Traviata (Verdi, Glyndebourne) 1987
  • Recevoir des étrangers ( David Edgar , NT) 1987
  • Cymbeline (Shakespeare, NT, Moscou et Epidaure) 1988
  • The Winter's Tale (Shakespeare, NT, Moscou et Epidaure) 1988
  • La Tempête (Shakespeare, NT, Moscou et Epidaure) 1988
  • Falstaff (Verdi, Glyndebourne) 1988
  • Orpheus Descending ( Tennessee Williams , Peter Hall Company, Haymarket et Broadway) 1988/9
  • Le Marchand de Venise (Shakespeare, PHCo, Phoenix Theatre et Broadway) 1989/90
  • Nouvel An (Tippett, première mondiale, Opéra de Houston) 1989
  • Le Nozze di Figaro (Mozart, Glyndebourne) 1989
  • The Wild Duck (Ibsen, trans. Hall/Ewbank, PHCo, Phoenix Theatre) 1990
  • Born Again (d'après Ionesco's Rhinoceros , paroles de Julian Barry, musique de Jason Carr, PHCo/Chichester Festival Theatre) 1990
  • The Homecoming (Pinter, PHCo Comedy Theatre) 1990
  • Twelfth Night (Shakespeare, PHCo, Playhouse Theatre) 1991
  • Tartuffe ( Molière , trad. Bolt, PHCo, Playhouse Theatre) 1991
  • The Rose Tattoo (Tennessee Williams, PHCo, Playhouse Theatre) 1991
  • Quatre babouins adorant le soleil (John Guare, première mondiale, Lincoln Center) 1992
  • Tout est bien qui finit bien (Shakespeare, RSC, Swan) 1992
  • The Gift of the Gorgon (Shaffer, première mondiale, RSC, Barbican and Wyndham's Theatre ) 1992
  • Un mari idéal (Wilde, PHCo/Bill Kenwright Ltd, Globe Theatre et Broadway) 1992
  • La Flûte enchantée (Mozart, LA Opera) 1993
  • Tables séparées ( Rattigan , PHCo/BKL, Théâtre d'Albery) 1993
  • Lysistrata (Aristophane, trad. Bolt, PHCo/BKL, Old Vic, Wyndham's et Epidaurus) 1993
  • She Stoops to Conquer ( Goldsmith , PHCo/BKL, Queen's Theatre) 1993
  • Piaf (Pam Gems, PHCo/BKL, Piccadilly Theatre) 1993
  • Une Turquie absolue ( Feydeau , trans. Hall/Frei, PHCo/BKL, Globe Theatre) 1994
  • Sur approbation (Lonsdale, PHCo/BKL, Playhouse Theatre) 1994
  • Hamlet (Shakespeare, PHCo/BKL, Gielgud Theatre) 1994
  • The Master Builder (Ibsen, trans. Hall/Ewbank, PHCo/BKL, Haymarket) 1995
  • Jules César (Shakespeare, SRC) 1995
  • Mind Millie for Me (Feydeau, trans. Hall/Frei, PHCo/BKL, Haymarket) 1996
  • Les pièces d' Odipe (Sophocle, trad. Bolt, NT, Athènes et Epidaure) 1996
  • Un tramway nommé Désir (Tennessee Williams, PHCo/BKL, Haymarket) 1997
  • Déchets ( Granville Barker , PHCo, Old Vic) 1997
  • La Mouette (Tchekhov, trans. Stoppard, PHCo, Old Vic) 1997
  • En attendant Godot (Beckett, PHCo, Old Vic) 1997
  • Roi Lear (Shakespeare, PHCo, Old Vic) 1997
  • Le Misanthrope (Moliere, trad. Bolt, PHCo/BKL, Piccadilly Theatre) 1988
  • Major Barbara ( George Bernard Shaw , PHCo/BKL, Piccadilly) 1988
  • Filumena (de Fillipo, PHCo/BKL, Piccadilly) 1998
  • Amadeus (Shaffer, PHCo, Old Vic et Broadway) 1998/9
  • La bite de Kafka ( Alan Bennett , PHCo/BKL Piccadilly) 1998
  • Mesure pour mesure (Shakespeare, Center Theatre Group, Los Angeles) 1999
  • Le Songe d'une nuit d'été (Shakespeare, Center Theatre Group, LA) 1999
  • Lenny (Julian Barry, PHCo, Queen's Theatre) 1999
  • Coucous (Manfredi, trans. Teevan, PHCo, Gate Theatre) 2000
  • Tantalus (John Barton, première mondiale, RSC/Denver Center for the Performing Arts, Denver, tournée britannique et Barbican) 2000/1
  • Roméo et Juliette (Shakespeare, Center Theatre Group, LA) 2001
  • Japes (Simon Gray, première mondiale, PHCo, Haymarket) 2001
  • Troilus et Cressida (Shakespeare, Theatre for a New Audience, off-Broadway) 2001
  • Otello (Verdi, Glyndebourne et Lyric Opera, Chicago) 2001
  • La famille royale (Ferber, PHCo, Haymarket) 2001
  • L'éventail de Lady Windermere (Wilde, PHCo, Haymarket) 2002
  • Le Bacchai (Euripide, trans. Teevan, NT et Epidaure) 2002
  • Albert Herring (Britten, Glyndebourne) 2002
  • La profession de Mme Warren (Shaw, PHCo, Strand Theatre) 2002
  • Là où il y a une volonté (Feydeau, trans. Frei, PHCo/Théâtre Royal Bath) 2003
  • Betrayal (Pinter, PHCo/Theatre Royal Bath, tournée britannique et West End) 2003
  • Design for Living (Coward, PHCo/Theatre Royal Bath et tournée au Royaume-Uni) 2003
  • As You Like It (Shakespeare, PHCo/Theatre Royal Bath, tournée au Royaume-Uni et aux États-Unis) 2003/4
  • Le Nozze di Figaro (Mozart, Lyric Opera Chicago) 2003
  • Happy Days (Beckett, PHCo/Théâtre Royal Bath et Arts Theatre) 2003
  • Homme et Superman (Shaw, PHCo/Théâtre Royal Bath) 2004
  • Gallileo's Daughter ( Timberlake Wertenbaker , première mondiale, PHCo/Theatre Royal Bath) 2004
  • The Dresser ( Harwood , PHCo/Theatre Royal Bath, tournée britannique et West End) 2004
  • C'est la vie de qui? (Brian Clark, PHCo/Sonia Friedman Productions, Duke of York's) 2005
  • La Cenerentola ( Rossini , Glyndebourne) 2005
  • Beaucoup de bruit pour rien (Shakespeare, PHCo/Théâtre Royal Bath) 2005
  • You Never Can Tell (Shaw, PHCo/Théâtre Royal Bath et West End) 2005
  • En attendant Godot ( Beckett , production du 50e anniversaire, PHCo/Theatre Royal Bath, tournée britannique et West End) 2005/6
  • A Midsummer Marriage (Tippett, Lyric Opera Chicago) 2005
  • L'importance d'être sérieux (Wilde, Los Angeles et New York) 2006
  • Fièvre des foins (Lâche, PHCo/Bill Kenwright Ltd, Haymarket) 2006
  • Mesure pour mesure (Shakespeare, PHCo/Théâtre Royal Bath) 2006
  • Habeas Corpus (Alan Bennett, PHCo/Theatre Royal Bath et tournée au Royaume-Uni) 2006
  • Amy's View ( David Hare , PHCo/Theatre Royal Bath, tournée britannique et West End) 2006
  • Old Times (Pinter, PHCo/Theatre Royal Bath et tournée au Royaume-Uni) 2007
  • Little Nell (Simon Gray, première mondiale, PHCo/Théâtre Royal Bath) 2007
  • Pygmalion (Shaw, PHCo/Théâtre Royal Bath et Old Vic) 2007/8
  • The Vortex (Coward, PHCo/BKL, Windsor, tournée britannique et West End) 2007/8
  • Oncle Vanya (Tchekhov, trans. Mulrine, English Touring Theatre, Rose Kingston et tournée au Royaume-Uni) 2008
  • The Portrait of a Lady ( Henry James , adapté par Frei, PHCo/Theatre Royal Bath et Rose Kingston) 2008
  • Une maison de poupée (Ibsen, trans. Mulrine, PHCo/Théâtre Royal Bath et Rose Kingston) 2008
  • Love's Labors Lost (Shakespeare, Rose Kingston) 2008
  • The Browning Version (Rattigan, PHCo/Theatre Royal Bath et tournée au Royaume-Uni) 2009
  • The Apple Cart (Shaw, PHCo/Théâtre Royal Bath) 2009
  • Farce de chambre (Ayckbourn, PHCo/BKL, Rose Kingston et West End) 2010
  • The Rivals (Sheridan, PHCo/Theatre Royal Bath, tournée britannique et West End) 2010
  • Douzième Nuit (Shakespeare, NT) 2011
  • Henry IV Parties 1 et 2 (Shakespeare, PHCo/Théâtre Royal Bath) 2011

Cinéma et télévision

Hall a publié une liste complète de ses films dans son autobiographie :

Livres

  • La guerre des roses (avec John Barton : BBC Books) 1970
  • John Gabriel Borkman (Ibsen, trans. avec Inga-Stina Ewbank : Athlone Press) 1975
  • Les journaux intimes de Peter Hall : l'histoire d'une bataille dramatique (le rédacteur John Goodwin : Hamish Hamilton) 1983 ; réédité (Oberon Books) 2000
  • Animal Farm (adaptation théâtrale du roman de George Orwell : Heinemann Press/Methuen) 1986
  • The Wild Duck ( Henrik Ibsen , trans. avec Inga-Stina Ewbank : Absolute Classics) 1990
  • Making An Exhibition of Myself (autobiographie : Sinclair-Stevenson Ltd) 1993 ; mis à jour (Oberon Books) 2000
  • Une Turquie absolue ( Georges Feydeau , trans. avec Nicki Frei : Oberon Books) 1994
  • The Master Builder (Ibsen, trans. avec Inga-Stina Ewbank) 1995
  • Le théâtre nécessaire (Nick Hern Books) 1990
  • Exposed by the Mask: Form and Language in Drama (Oberon Books) 2000
  • Conseils de Shakespeare aux joueurs (Oberon Books) 2003

Les références

Lectures complémentaires

  • Pearson, Richard (1990). Une bande de héros arrogants et unis . Londres : Adelphi Press. ISBN 1-85654-005-7.
  • Simon, Trowbridge (2010). La société : un dictionnaire biographique de la Royal Shakespeare Company . Oxford : Éditions Albert Creed. ISBN 978-0-9559830-2-3.
  • Fay, Stephen (1996). Jeu de pouvoir : la vie et l'époque de Peter Hall . Londres : Hodder & Stoughton. ISBN 0340666331.