Systema Naturae -
Systema Naturae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
Systema Naturæ
Linnaeus1758-title-page.jpg
Page de titre de l'édition de 1758 du Systema Naturæ de Linnaeus .
Auteur Carl Linnaeus
(Carl von Linné)
Pays Suède
Sujet Taxonomie
Genre Classification biologique
Date de publication
1735
 (
1735
)
Classe LC QH43 .S21
ou traduit : "Système de la nature à travers les trois règnes de la nature, selon les classes, les ordres, les genres et les espèces, avec des caractères, des différences, des synonymes, des lieux".

La dixième édition de ce livre (1758) est considérée comme le point de départ de la nomenclature zoologique . En 1766-1768, Linnaeus publia la 12e édition bien améliorée , la dernière sous sa paternité. Un autre ouvrage encore amélioré dans le même style et intitulé " Systema Naturae " a été publié par Johann Friedrich Gmelin entre 1788 et 1793. Depuis au moins le début des années 1900, les zoologistes l'ont communément reconnu comme la dernière édition appartenant à cette série. Il a également été officiellement considéré par l' ICZN dans l'Avis 296 (26 octobre 1954) comme la 13e édition de Systema Naturae .

Aperçu

).

Le Systema Naturae de Linnaeus ne répertorie qu'environ 10 000 espèces d'organismes, dont environ 6 000 sont des plantes et 4 236 des animaux. Selon l'historien de la botanique William T. Stearn , « Même en 1753, il croyait que le nombre d'espèces de plantes dans le monde entier atteindrait à peine 10 000 ; dans toute sa carrière, il a nommé environ 7 700 espèces de plantes à fleurs.

Linnaeus a développé sa classification du règne végétal dans une tentative de décrire et de comprendre le monde naturel comme un reflet de la logique de la création de Dieu . Son système sexuel , où les espèces ayant le même nombre d' étamines étaient traitées dans le même groupe, était commode mais à ses yeux artificiel. Linnaeus croyait en la création de Dieu , et qu'il n'y avait pas de relations plus profondes à exprimer. Il est fréquemment cité pour avoir dit : « Dieu créa, Linnaeus organisa » (latin : Deus creavit, Linnaeus disposuit ). La classification des animaux était plus naturelle. Par exemple, les humains ont été pour la première fois placés avec d'autres primates , comme Anthropomorpha .

En raison de la popularité de l'œuvre et du nombre de nouveaux spécimens qui lui sont envoyés du monde entier, Linnaeus a continué à publier de nouvelles éditions de son œuvre en constante expansion. Il est passé de onze très grandes pages dans la première édition (1735) à 2400 pages dans la 12e édition (1766-1768). Aussi, au fur et à mesure de l'avancement des travaux, il apporta des modifications : dans la première édition, les baleines étaient classées comme poissons , à la suite des travaux de l'ami de Linné et « père de l' ichtyologie » Peter Artedi ; dans la 10e édition, publiée en 1758, les baleines ont été déplacées dans la classe des mammifères . Dans cette même édition, il a introduit des noms en deux parties (voir binomen ) pour les espèces animales, ce qu'il avait fait pour les espèces végétales (voir nom binaire ) dans la publication de 1753 de Species Plantarum . Le système s'est finalement développé en taxonomie linnéenne moderne , une classification biologique organisée hiérarchiquement .

Après le déclin de la santé de Linnaeus au début des années 1770, la publication des éditions de Systema Naturae alla dans deux directions. Un autre scientifique suédois, Johan Andreas Murray, a publié séparément la section Regnum Vegetabile en 1774 sous le nom de Systema Vegetabilium , étiqueté de manière plutôt confuse la 13e édition. Pendant ce temps, une 13e édition de l'ensemble du Systema est apparue en partie entre 1788 et 1793. C'est sous le nom de Systema Vegetabilium que le travail de Linnaeus est devenu largement connu en Angleterre à la suite de la traduction du latin par la Lichfield Botanical Society , sous le titre A System of Vegetables (1783 –1785).

Taxonomie

Dans son Imperium Naturæ , Linnaeus a établi trois royaumes, à savoir Regnum Animale , Regnum Vegetabile et Regnum Lapideum . Cette approche, les Règnes Animal, Végétal et Minéral, survit jusqu'à aujourd'hui dans l'esprit populaire, notamment sous forme de jeux de société : « Est-ce animal, végétal ou minéral ? La classification était basée sur cinq niveaux : royaume , classe , ordre , genre et espèce . Alors que l'espèce et le genre étaient considérés comme étant donnés par Dieu (ou « naturels »), les trois niveaux supérieurs étaient considérés par Linnaeus comme des constructions. Le concept derrière les classements définis appliqués à tous les groupes était de créer un système facile à mémoriser et à naviguer, une tâche dont la plupart disent qu'il a réussi.

La classification des animaux de 1735

Le travail de Linnaeus a eu un impact énorme sur la science ; elle était indispensable comme fondement de la nomenclature biologique , désormais réglementée par les codes de nomenclature . Deux de ses ouvrages, la première édition du Species Plantarum (1753) pour les plantes et la 10e édition du Systema Naturæ (1758), sont acceptés pour être parmi les points de départ de la nomenclature. La plupart de ses noms d'espèces et de genres ont été publiés à des dates très anciennes et ont donc priorité sur ceux d'autres auteurs ultérieurs. En zoologie, il y a une exception, qui est une monographie sur les araignées suédoises, Svenska Spindlar , publiée par Carl Clerck en 1757, de sorte que les noms qui y sont établis ont priorité sur les noms linniens. Cependant, son impact sur la science n'était pas dû à la valeur de sa taxonomie. Son talent pour attirer de jeunes étudiants habiles et les envoyer à l'étranger pour collecter des spécimens rendit son travail beaucoup plus influent que celui de ses contemporains. À la fin du XVIIIe siècle, son système était effectivement devenu le système standard de classification biologique.

Règne animal

Ce n'est que dans le règne animal que la taxonomie supérieure de Linnaeus est encore plus ou moins reconnaissable et certains de ces noms sont encore utilisés, mais généralement pas tout à fait pour les mêmes groupes que ceux utilisés par Linnaeus. Il a divisé le règne animal en six classes ; dans la dixième édition (1758), ce sont :

  1. Les mammifères comprenaient les mammifères . Dans la première édition, les baleines et le lamantin antillais étaient classés parmi les poissons.
  2. Aves comprenait les oiseaux . Linnaeus a été le premier à retirer les chauves-souris des oiseaux et à les classer parmi les mammifères.
  3. Insecta comprenait tous les arthropodes . Les crustacés , les arachnides et les myriapodes ont été inclus dans l'ordre "Aptera".
  4. Les vermes comprenaient les invertébrés restants, grossièrement divisés en "vers", mollusques et organismes à carapace dure comme les échinodermes .

Royaume végétal

Les ordres et les classes de plantes, selon son Systema Sexuale , n'ont jamais été destinés à représenter des groupes naturels (contrairement à ses ordines naturales dans sa Philosophia Botanica ) mais uniquement à des fins d'identification. Ils ont été utilisés dans ce sens jusqu'au XIXe siècle.

Clé du système sexuel de la 10e (1758) édition de Systema Naturæ

Les classes linnéennes pour les plantes, dans le système sexuel, étaient :

Royaumes Minéraux

La taxonomie des minéraux de Linnaeus est depuis longtemps tombée en désuétude. Dans la 10e édition, 1758, du Systema Naturæ , les classes linnéennes étaient :

Éditions

La treizième édition ( decima tertia ) de Systema Naturae (1788-1793) de Gmelin doit être soigneusement distinguée du Systema Vegetabilium plus limité préparé et publié pour la première fois par Johan Andreas Murray en 1774 (mais étiqueté comme « treizième édition »).

Édition Emplacement Année Citation bibliographique complète Liens vers les versions en ligne
1 Leyde 1735 Linnæus, C. 1735. Systema naturæ, sive regna tria naturæ systématique proposé par classes, ordres, genres et espèces. – p. [1–12]. Lugduni Batavorum. (Haak) Jardin botanique du Missouri
2 Stockholm 1740 Linnæus, C. 1740. Systema naturæ in quo naturæ regna tria, secundum classes, ordines, genres, espèces, Systématique proponuntur. Editio secunda, commissaire-priseur. – p. [1–2], 1–80. Stockholmiæ. (Kiesewetter) Archives Internet
3 Halle 1740 Lange, JJ 1740. Caroli Linnaei systema natvrae, sive Regna tria natvrae systématique proposé par classes, ordines, genres et espèces. Caroli Linnaei Natur-Systema, oder die in ordentlichem Zusammenhange vorgetragene drey Reiche der Natur nach ihren Classen, Ordnungen, Geschlechtern und Arten, in die deutsche Sprache übersetzet und mit einer Vorrede herausgegeben von Johann Joachim – p. [1–8], 1–70, [1]. Halle. (Gebauer) Bayerische Staatsbibliothek
4 Paris 1744 Linnæus, C. 1744. Systema naturæ in quo proponuntur naturæ regna tria secundum classes, ordines, genres et espèces. Editio quarta ab auctore emendata & aucta. Accesserunt nomina Gallica. – p. i–xxvi, [1], 1–108. Parisiis. (David.) Google Livres
CSIC Madrid
5 Halle 1747 Agnethler, MG 1747. Caroli Linnæi systema natvræ in qvo natvræ regna tria, secvndvm classes, ordines, genres, espèces, systématique proponvntvr. Recvsvm et societatis, qvæ impensas contvlit, vsvi accommodatvm. Editio altera avctior et emendatior. – p. 1–88. Halæ Magdebvrgicæ. Bayerische Staatsbibliothek
6 Stockholm 1748 Linnæus, C. 1748. Systema naturæ sistens regna tria naturæ, in classes et ordines, genres et espèces redacta tabulisque neis illustrata. Editio sexta, emendata et aucta. – p. [1–3], 1–224, [1–18], Tab. I-VIII. Stockholmiæ. (Kiesewetter) SUB Göttingen
7 Leipzig 1748 Linnæus, C. 1748. Systema naturæ sistens regna tria naturæ, in classes et ordines, genres et espèces redacta tabulisque æneis illustrata. Secundum sextam Stockholmiensem emendatam & auctam editionem. – p. [A], [1–5], 1–224, [1–22], Tab. I-VIII. Lipsies. (Kiesewetter) Bayerische Staatsbibliothek
8 Stockholm 1753 Haartman, JJ 1753. Caroli Linnæi Indelning i Ö̈rt-Riket, après Systema Naturae, på Swenska öfwersatt af Johan J. Haartman. – p. [1–12], 1–136, [1–8]. Stockholm. (Salvius) Umeå UB
9 Leyde 1756 Linnæus, C. 1756. Systema naturæ sistens regna tria naturæ dans classes et ordines, genres et espèces redacta, tabulisque æneis illustrata. Accedunt vocabula gallica. Editio multo auctior & emendatior. – p. [1–7], 1–227, [1–19], Tab. I-VIII. Lugduni Batavorum. (Haak) Jardin botanique de New York
Bayerische Staatsbibliothek
10,
Vol. 1
Stockholm 1758 Linnæus, C. 1758. Systema naturæ per regna tria naturæ, classes secundum, ordines, genres, espèces, cum characteribus, differiis, synonymis, locis. Tomus I. Editio decima, reformata. – p. [1–4], 1–824. Holmiæ. (Salvius) Bayerische Staatsbibliothek
SUB Göttingen
Missouri Botanical Garden
10,
Vol. 2
Stockholm 1759 Linnæus, C. 1759. Systema naturæ per regna tria naturæ, secundum classes, ordines, genres, espèces, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Tomus II. Editio decima, reformata. – p. [1–4], 825–1384. Holmiæ. (Salvius) Jardin botanique du Missouri
11,
Vol. 1
Halle 1760 Linnaeus, C. 1760. Systema natvrae per regna tria natvrae, classes secvndvm, ordines, genres, espèces, caractéristiques cvm, differentiis, synonymis, locis. Tomvs I. Praefactvs est Ioannes Ioachimvs Langivs. Ad editionem decimam reformatam Holmiensem. – p. [1–8], 1–824. Halae Magdebvrgicae. (Sec). (Linnæus 1758 : p. 5 enregistré probablement cette édition à partir de Leipzig 1762, "nil additum" = rien ajouté) Jardin botanique de New York
(pp. [1–8], 1–338)
Jardin botanique de New York
(pp. 339–824)
12,
Vol. 1,
partie 1
Stockholm 1766 Linné, C. a 1766. Systema naturæ per regna tria naturæ, classes secondaires, ordines, genres, espèces, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Tomus I. Editio duodecima, reformata. – p. 1–532. Holmiæ. (Salvius) SUB Göttingen
Bayerische Staatsbibliothek
12,
Vol. 1,
partie 2
Stockholm 1767 Linné, C. a 1767. Systema naturæ, Tom. I. Par. II. Editio duodecima reformata. – p. 533-1327, [1-37]. Holmiæ. (Salvius) SUB Göttingen
Bayerische Staatsbibliothek
12,
Vol. 2
Stockholm 1767 Linné, C. a 1767. Systema naturæ per regna tria naturæ, classes secondaires, ordines, genres, espèces, cum characteribus & differiis. Tomus II. – p. 1–735, [1–16], 1–142, [1–2]. Holmiæ. (Salvius)
12,
Vol. 3
Stockholm 1768 Linné, C. a 1768. Systema naturæ per regna tria naturæ, classes secondaires, ordines, genres, espèces, cum characteribus & differiis. Tomus III. – p. 1–236, [1–20], Tab. I-III. Holmiæ. (Salvius) SUB Göttingen
12a ("13"),
Vol. 1,
partie. 1
Vienne 1767 Linné, C. a 1767. Systema naturæ per regna tria naturae, classes secundum, ordines, genres, espèces cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Tomus I. Editio decima tertia, ad editionem duodecimam reformatam Holmiensem. – p. 1–532. Vindobonés. (Trattnern) Bibliothèques NCSU
Jardin botanique du Missouri
Google Books
12a ("13"),
Vol. 1,
partie 2
Vienne 1767 Linné, C. a [1767]. Systema naturæ. À M. I. Par. II. – p. [1–2], 1–1327, [1–37]. Vindobonés. (Trattnern) Bibliothèques NCSU
Jardin botanique du Missouri
Google Books
12a ("13"),
Vol. 2
Vienne 1770 Linné, C. a 1770. Systema natvrae per regna tria natvrae, secvndvm classes, ordines, genres, espèces cvm characteribvs, et differentiis. Tomvs II. Editio decima tertia, ad editionem duodecimam reformatam Holmiensem. – 1–736, [1–6]. Vindobonés. (Trattnern) Bibliothèques NCSU
Jardin botanique du Missouri Jardin botanique de
New York
Google Books
12a ("13"),
Vol. 3
Vienne 1770 Linnaeus, C. 1770. Systema natvrae per regna tria natvrae, secvndvm classes, ordines, genres, espèces cvm characteribvs, et differentiis. Tomvs III. – 1–236, [1–19]. Vindobonés. (Trattnern) Bibliothèques NCSU
Jardin botanique du Missouri
Google Books
12b,
Vol. 1
Göttingen 1772 Beckmann, J. 1772. Caroli a Linné systema naturae ex editione duodecima in epitomen redactum et praelectionibus Academicis accommodatum a Iohanne Beckmanno. Tomus I. Regnum Animale. – p. [1–5], 1–240, [1–10]. Gottingae. (Vandenhoeck) Bibliothèques NCSU
12b,
Vol. 2
Göttingen 1772 Beckmann, J. 1772. Caroli a Linné systema naturae ex editione duodecima in epitomen redactum et praelectionibus Academicis accommodatum a Iohanne Beckmanno. Tomus II. Regnum Vegetabile. – p. 1–356, [1–32]. Gottingae. (Vandenhoeck) Bibliothèques NCSU
13,
Vol. 1,
partie 1
Leipzig 1788 Gmelin, JF 1788. Caroli a Linné systema naturae per regna tria naturae, classes secundum, ordines, genres, espèces, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Tomus I. Editio decima tertia, aucta, reformata. – p. [1–12], 1–500. Lipsies. (Bière)
13,
Vol. 1,
partie 2
Leipzig [1789] Gmelin, JF [1789]. Caroli a Linné, systema naturae. À M. I. Par. II. – p. 501-1032. Lipsies. (Bière)
13,
Vol. 1,
partie 3
Leipzig [1789] Gmelin, JF [1789]. Caroli a Linné, systema naturae. À M. I. Pars III. – p. 1033-1516. Lipsies. (Bière)
13,
Vol. 1,
partie 4
Leipzig [1790] Gmelin, JF [1790]. Caroli a Linné, systema naturae. À M. I. Pars IV. – p. 1517–2224. Lipsies. (Bière)
13,
Vol. 1,
partie 5
Leipzig [1790] Gmelin, JF [1790]. Caroli a Linné, systema naturae. À M. I. Pars V. – p. 2225-3020. Lipsies. (Bière)
13,
Vol. 1,
partie 6
Leipzig [1791] Gmelin, JF [1791]. Caroli a Linné, systema naturae. À M. I. Pars VI. – p. 3021–3910. Lipsies. (Bière)
13,
Vol. 1,
partie 7
Leipzig [1792] Gmelin, JF [1792]. Caroli a Linné, systema naturae. À M. I. Par. VII. – p. [1], 3911–4120. Lipsies. (Bière) Jardin botanique du Missouri
13,
Vol. 2,
partie 1
Leipzig 1791 Gmelin, JF 1791. Caroli a Linné systema naturae per regna tria naturae, classes secundum, ordines, genres, espèces, cum characteribus et differiis. Tomus II. Editio decima tertia, aucta, reformata. – p. [1], I–XL, 1–884. Lipsies. (Bière) Missouri Botanical Garden
Bibliothèques NCSU
Bayerische Staatsbibliothek
13,
Vol. 2,
partie 2
Leipzig [1791] ? Caroli a Linné, systema naturae. À M. II. § II. – p. [1], 885-1661, [1]. Lipsies. (Bière) Jardin botanique du Missouri
Bayerische Staatsbibliothek
13,
Vol. 3
Leipzig 1793 Gmelin, JF 1793. Caroli a Linné (...) systema naturae per regna tria naturae, classes secundum, ordines, genres, espèces, cum characteribus et differiis. Tomus III. Editio decima tertia, aucta, reformata. – p. 1–476. Lipsies. (Bière) Missouri Botanical Garden
Bibliothèques NCSU
Bayerische Staatsbibliothek

Les dates de parution de l'édition de Gmelin étaient les suivantes :

  • Partie 1 : pp. [1–12], 1–500 (25 juillet 1788)
  • Partie 2 : pp. 501-1032 (20 avril 1789)
  • Partie 3 : pp. 1033-1516 (20 novembre 1789)
  • Partie 4 : pp. 1517-2224 (21 mai 1790)
  • Partie 5 : pp. 2225-3020 (6 décembre 1790)
  • Partie 6 : pp. 3021–3910 (14 mai 1791)
  • Partie 7 : pp. 3911-4120 (2 juillet 1792)

Voir également

Les références

Bibliographie