Canal virtuel -
Virtual channel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
un récepteur .

Souvent, des « chaînes virtuelles » sont mises en œuvre dans la télévision numérique, aidant les utilisateurs à trouver facilement la chaîne souhaitée ou facilitant la transition de la diffusion analogique vers la diffusion numérique en général. La pratique consistant à attribuer des canaux virtuels est plus courante dans les régions du monde où les stations de télévision ont été familièrement nommées d'après le canal RF sur lequel elles transmettaient ("canal 6 Springfield"), comme cela était courant en Amérique du Nord à l'époque de la télévision analogique. Dans d'autres parties du monde, comme l'Europe, les canaux virtuels sont rarement utilisés ou nécessaires, car les stations de télévision s'identifient par leur nom, et non par le canal RF ou l'indicatif d'appel.

Un « canal virtuel » a d'abord été utilisé pour DigiCipher 2 en Amérique du Nord, puis utilisé et appelé numéro de canal logique (LCN) pour les extensions de diffusion vidéo numérique européennes privées largement utilisées par le groupe NDS et NorDig sur d'autres marchés.

payante ont été les premiers à utiliser l'un ou l'autre de ces systèmes comme méthode de réattribution ou de réarrangement des chaînes qui répondait à leur besoin de regrouper plusieurs chaînes par leur contenu ou leur origine ainsi que, dans une moindre mesure, pour localiser la publicité sur un marché particulier.

L' ATSC en clair utilise la méthode DigiCipher 2 pour maintenir la même attribution de canal de fréquence de télévision que le canal NTSC utilisait lorsque les deux diffusaient simultanément afin que le même numéro puisse faire apparaître l'un ou l'autre service.

Les opérateurs de réseaux DVB gratuits tels que DTV Services Ltd. (dba Freeview) et Freeview New Zealand Ltd. utilisent la méthode NorDig et suivent la même pratique que les opérateurs de télévision payante. L'exception est Freeview Australia Ltd. , qui utilise également la méthode NorDig et suit partiellement la pratique de l'ATSC consistant à utiliser la même attribution de canal de fréquence radio VHF que le canal PAL diffuse simultanément à partir du point de transmission principal de la station métropolitaine (i2, 7, 9 et 10) avec le format majeur et mineur émulé en multipliant par dix.

Mise en œuvre

La méthode DigiCipher 2 utilise une table de canaux virtuels (VCT) définie en privé pour définir les nombres majeurs et mineurs du canal qui apparaissent à l'écran séparés par un point décimal ou un tiret. Le numéro majeur pour ATSC représente la fréquence originale du canal analogique ou non diffusé en simultané tandis que le mineur est un numéro attribué séquentiellement pour le canal sélectionné avec zéro réservé au canal analogique. La chaîne peut également être marquée comme masquée pour le spectateur.

omet simplement l'entrée du canal.

Toutes ces méthodes partagent le même principe de ne permettre aucun type de réorganisation des téléspectateurs comme cela pourrait être réalisé dans les systèmes numériques analogiques et génériques. Cet ordre verrouillé est l'une des principales critiques de l'utilisation de l'une ou l'autre méthode.

Télévision numérique plusieurs chaînes

Étant donné que la télévision numérique peut transporter n'importe quel nombre de flux appelés multiplexage , les numéros de programme peuvent être utilisés pour les regrouper en plusieurs canaux qui peuvent ensuite être réaffectés par des numéros de canaux virtuels ou logiques.

Amérique du Nord

Un exemple des numéros majeurs et mineurs ATSC utilisés pour une station aux États-Unis ou au Canada serait que sa programmation principale soit généralement diffusée sur le canal 8 (le « canal principal ») avec l'analogique sur 8.0 et le numérique sur 8.1 (le premier deux « chaînes mineures »), les autres chaînes de divertissement étant inférieures à 8,99 sur les chaînes 8.2, 8.3 et supérieures et toutes les chaînes de données d'information supplémentaires allant de 8,100 à 8,999. Les canaux peuvent également être affichés à l'aide d'un tiret (comme 8-1) ou d'un espace ; cependant, sur un affichage à sept segments commun , un point décimal ne gaspillerait pas un caractère entier. Le point décimal est plus familier aux auditeurs de radio FM qui syntonisent par fréquence plutôt que par canal, et évite toute confusion avec les plages de valeurs (par exemple, 2-4 peut être mal interprété comme la plage 2 à 4 au lieu du quatrième sous-canal du canal 2).

La plupart des stations aux États-Unis suivent les directives de numérotation de l'ATSC ; cependant, il existe quelques exceptions pour les stations de faible puissance telles que WNYZ-LP de New York , qui diffusait temporairement sur le canal VHF 6 en numérique, mais utilisait le canal virtuel 1.1, au lieu de 6. Cette opération a duré environ un an à partir de en novembre 2008, après quoi WNYZ-LP est revenu à l'analogique de faible puissance.

L'attribution des canaux virtuels aux États-Unis est définie dans le flux via les versions terrestres ou câblées d'une « table des canaux virtuels » comme indiqué dans le document ATSC « A/65 », Annexe B. Les règles d'attribution des principaux numéros de canaux sont les suivantes :

  • Les stations analogiques existantes ont reçu un numéro de canal principal correspondant à leur numéro analogique existant
  • Les nouvelles stations numériques attribuées à un canal dont le numéro de canal principal correspondant n'est pas utilisé doivent utiliser ce numéro
  • Les nouvelles stations numériques attribuées à un canal dont le numéro de canal principal correspondant est utilisé (par une ancienne station analogique) doivent rendre la pareille, en utilisant le numéro de canal principal qui correspond au canal réel de la station en question.

Ces règles garantissent généralement qu'aucun chevauchement ne se produira, bien que dans le cas de stations où un grand nombre de stations dans des marchés adjacents sont à proximité les unes des autres, il est possible qu'un tel chevauchement puisse se produire occasionnellement (voir, par exemple, le cas de WJLP ). De plus, les stations peuvent diffuser certains de leurs sous-canaux sous le(s) canal(s) principal(aux) dans la plage 70-99, tant que plusieurs stations n'essayent pas d'utiliser le(s) même(s) canal(s) principal(aux). Ces numéros ne seront certainement pas utilisés, car 69 était le canal le plus élevé avant la conversion à la diffusion numérique. Le document ne traite pas de l'utilisation de certains autres numéros de canaux majeurs :

  • Nombres inférieurs à 70 qui n'ont jamais été utilisés en NTSC (0, 1 et 37 )
  • Les nombres réels de stations qui utilisent des canaux virtuels de 38 à 69 (ces stations ne sont pas couvertes par la règle de réciprocité, car les numéros de stations réels ne sont pas attribués au-dessus de 36)
  • Numéros compris entre 38 et 69 qui ne sont pas utilisés par une ancienne station analogique

De plus, les radiodiffuseurs possédant plusieurs stations qui se chevauchent dans la zone de couverture peuvent configurer tous les canaux pour qu'ils utilisent le canal principal d'une seule des stations, à condition que différents numéros de canaux secondaires soient utilisés pour éviter le chevauchement.

Lorsque les États-Unis ont commencé à racheter des licences lors d'une vente aux enchères de spectre de diffusion en 2017, ils ont également permis aux entreprises qui avaient un duopole sur un marché de vendre l'une des licences mais de continuer à utiliser le canal virtuel du canal vendu sur un sous-canal de l'autre. . Par exemple, Sunbeam Television a vendu WLVI aux enchères, mais a à son tour été autorisée à utiliser sa chaîne virtuelle 56 sur WHDH , qui utilise la chaîne virtuelle 7 pour sa chaîne principale ; ainsi, la licence WHDH utilise les deux canaux virtuels, 7 et 56, sur la même licence.

La plage pour les stations locales gratuites de télévision payante est de 2 à 29. Toutes les autres chaînes sont basées sur les préférences du fournisseur de services.

Exemples d'utilisation

La commande pour le câblodistributeur Charter :

  1. Réservé aux services abonnés à la demande
  • Les canaux d'abonnement de base sont de 30 à 120
  • Les chaînes d'abonnés supplémentaires sont de 121 à 199
  • Les canaux d'abonnés informatifs sont de 200 à 244
  • Les chaînes d'abonnés sportives sont de 245 à 279
  • Les chaînes d'abonnés au cinéma sont de 280 à 299
  • Chaînes d'abonnés ciblées d'Amérique latine de 300 à 399 et de 800 à 899
  • Les chaînes d'abonnés extra HD vont de 400 à 499
  • Les chaînes d'abonnés aux films supplémentaires vont de 500 à 599
  • Les chaînes d'abonnés étrangers supplémentaires vont de 600 à 699
  • Abonnement de saison supplémentaire Chaînes d'abonnés NBA/NHL/MLB de 700 à 769
  • Chaînes premium abonnés adultes de 770 à 799
  • Chaînes d'abonnés audio uniquement musicales supplémentaires de 900 à 999

La commande pour le câblodistributeur Comcast :

  1. Réservé aux services abonnés à la demande
  • Les canaux d'abonnement de base sont de 30 à 99 et 170 à 200
  • Les canaux d'abonnés supplémentaires sont de 100 à 170 et 201 à 299
  • Les chaînes d'abonnés étrangers supplémentaires sont de 300 à 399
  • Les chaînes d'abonnés extra sportives sont de 400 à 469
  • Les chaînes d'abonnés extra-chrétiens vont de 470 à 499
  • Les chaînes d'abonnés aux films supplémentaires vont de 500 à 599
  • Chaînes d'abonnés ciblées en Amérique latine de 600 à 699
  • Les chaînes d'abonnés extra HD vont de 700 à 899
  • Chaînes d'abonnés musicales supplémentaires uniquement audio de 800 à 999

La commande pour le fournisseur de satellite DirecTV :

  1. Réservé aux informations des abonnés DirecTV (ainsi que 201)
  • Les stations locales gratuites sont de 2 à 69
  • Les canaux d'abonnés Shopping sont de 70 à 99
  • Les chaînes d'abonnés aux films supplémentaires sont de 100 à 200
  • Les chaînes d'abonnés de base (et extra HD) sont de 202 à 389
  • Chaînes d'abonnés au réseau FTA de la côte ouest de NY est et de Californie de 390 à 400
  • Chaînes d'abonnés ciblées en Amérique latine de 401 à 499
  • Chaînes d'abonnés premium de 500 à 573
  • Chaînes d'abonnés premium pour adultes de 575 à 599
  • Chaînes sportives abonnées extra régionales de 600 à 699
  • Abonnement de saison supplémentaire Chaînes d'abonnés NFL/NBA/NHL de 700 à 799
  • Chaînes d'abonnés audio uniquement musicales supplémentaires de 800 à 999
  • Chaînes d'abonnés supplémentaires non nord-américaines/latino-américaines de 2000 à 2199
  • Système DirecTV/chaînes interactives cachées de 9000 à 9539 et 9950
  • Système DirecTV/chaînes HD cachées de 9540 à 9559
  • Système DirecTV/chaînes instrumentales cachées de 9560 à 9599

Mexique

Lors de l'introduction de la télévision numérique au Mexique, la plupart des stations ont utilisé des chaînes virtuelles qui correspondaient à leurs anciennes positions de chaînes analogiques, avec un certain nombre de stations de marque comme leur chaîne physique (comme XHMNU-TDT à Monterrey , qui a évité la chaîne virtuelle 53 pour 35) . Cependant, la télévision mexicaine est considérablement plus centralisée que dans d'autres pays ATSC, avec trois des quatre réseaux commerciaux nationaux portant leur numéro de chaîne de Mexico. Il était également possible que les nouveaux entrants, qui seraient presque universellement sur UHF, soient désavantagés par des chaînes virtuelles plus élevées que les stations existantes qui ont commencé sur VHF - une préoccupation particulière compte tenu de l'attribution récente d'un réseau de télévision national à Grupo Imagen .

En décembre 2015, l' Institut fédéral des télécommunications a ouvert une période de commentaires du public sur les directives publiques pour l'attribution des canaux virtuels, et le 17 juin 2016, l'IFT a officiellement publié la version finale des directives. Le plan prévoyait une standardisation des canaux virtuels en fonction du réseau, et non de l'ancienne position analogique, avec une affectation automatique basée sur les informations de programmation enregistrées auprès de l'IFT ; il a également fixé au 27 octobre la date d'un basculement coordonné de tous les canaux virtuels. Début septembre, une liste complète des attributions de canaux virtuels a été publiée.

Le plan a éliminé une grande partie de la variance locale pour les réseaux nationaux et régionaux. Avant la normalisation, Canal 5 , un réseau national, était diffusé sur 25 numéros de chaînes virtuels différents dans différentes villes mexicaines ; le plan l'a normalisé en tant que canal 5 à l'échelle nationale.

Au total, l'IFT a accrédité neuf chaînes de télévision nationales et leur a attribué les droits nationaux sur une chaîne virtuelle. Cinq étaient commerciaux : Azteca Trece (chaîne 1, modifiée de 13 à la demande de TV Azteca) ; Las Estrellas (canal 2), Imagen (canal 3), Canal 5 (canal 5) et Azteca 7 (canal 7). De plus, les radiodiffuseurs publics nationaux ont reçu des chaînes : Canal Once (canal 11), Una Voz con Todos (canal 14, rebaptisé plus tard Canal Catorce en conséquence), TV UNAM (canal 20) et Canal 22 (canal 22). L'IFT a également attribué des numéros communs à 14 réseaux régionaux (principalement exploités par les gouvernements des États) et des canaux virtuels à près de 100 stations locales à travers le pays. Les stations locales étaient principalement attribuées aux canaux 4, 8, 10, 12 et moins fréquemment 9, ainsi qu'à d'autres numéros. Certains ont conservé les numéros de canaux existants, en particulier s'ils diffusent en UHF en analogique. Initialement, le canal 6 était réservé, au cas où une vente aux enchères de chaînes de télévision locales en 2017 produirait un réseau national ; cela ne s'est pas réalisé et les stations de Multimedios Televisión utilisent désormais le canal 6.

La plus grande exception à la normalisation se situe à la frontière américano-mexicaine, où en raison de la présence de stations américaines sur les canaux virtuels souhaités et des objections de la Federal Communications Commission des États-Unis , 11 stations mexicaines fonctionnent sur des canaux virtuels autres que ceux attendus. A Tijuana , une seule station mexicaine a pu changer de chaîne virtuelle.

Australie

En Australie , l'attribution des numéros de chaînes logiques est régie par des directives établies par l'association des diffuseurs commerciaux, Free TV Australia .

Ceux-ci sont définis dans le flux de diffusion terrestre à l'aide du format de descripteur NorDig dans la « table d'informations réseau » DVB .

se voit attribuer les LCN 2 et 21; ce dernier lui permet d'être facilement accessible parmi d'autres services ABC qui se situent dans la gamme 21-24. utilisent le même préfixe dans tous les domaines.

Les préfixes pour les services de zone éloignée sont destinés à être superposés sur ce modèle. Lorsque la transmission numérique démarre dans ces zones, les services concédés sous licence pour la zone de licence Remote Central et Eastern Australia ( Imparja et Southern Cross Central ) se sont vus réserver les préfixes « métropolitains » correspondant à leur affiliation ; ceux de Remote Western Australia ( GWN et WIN WA ) les préfixes « régionaux ».

Un certain nombre de LCN sont réservés pour diverses raisons :

  • LCN 4 était à l'origine destiné à un guide de programmes vidéo en clair. Dans la pratique, le préfixe LCN 4 a été largement inutilisé pendant la majeure partie de sa vie, sauf à Sydney (où il a été utilisé par le service de diffusion de données d'essai Digital Forty Four de 2004 à 2010). Depuis 2010, les stations de télévision communautaire de la capitale (ou stations " Channel 31 ", après leur position de canal analogique typique) utilisent LCN 44.
  • La plage LCN 350-399 est destinée à être attribuée par les récepteurs aux canaux qui dupliquent un LCN d'un signal plus fort ou sont transmis sans LCN. Par exemple, si deux diffusions de LCN 2 ont été trouvées, un signal (généralement le plus fort) sera alloué à LCN 2, et le plus faible devrait être alloué à, disons, LCN 350.
  • La gamme LCN 450-499 est destinée à être utilisée par des services d'essai par des non-diffuseurs.

Exemples d'utilisation

L'ordre pour Freeview (aka FreeTV) est défini par le transport du diffuseur :

  1. Dix chaînes métropolitaines HD du réseau sont sur le canal 1
  2. Le canal SD principal ABC est sur le canal 2
  3. Le canal SD principal SBS est sur le canal 3
  4. 9 canal SD principal régional est sur le canal 5
  5. Le canal SD principal régional 7 est sur le canal 6
  6. Le canal SD principal métropolitain du réseau 7 est sur le canal 7
  7. Dix canaux SD principaux régionaux et 9 Network Northern NSW sont sur le canal 8
  8. Le canal SD principal métropolitain du réseau 9 est sur le canal 9
  9. Le canal SD principal métropolitain de dix réseaux est sur le canal 10
    • Dix réseaux métropolitains autres chaînes de télévision sont de 11 à 19
  10. La chaîne ABC HD est sur la chaîne 20
    • ABC autres chaînes de télévision sont du 21 au 29
  11. La chaîne SBS HD est sur la chaîne 30
    • SBS autres chaînes sont de 31 à 39
    • la fonction publique locale est de 44
    • Les chaînes diverses/appartenant au gouvernement sont de 40 à 43 et de 45 à 49
  12. 9 La chaîne HD du réseau est sur la chaîne 50
    • 9 autres chaînes de télévision régionales sont de 51 à 59
  13. 7 La chaîne HD régionale du réseau est sur la chaîne 60
    • 7 autres chaînes de télévision régionales sont de 61 à 69
  14. La chaîne HD métropolitaine du réseau 7 est sur le canal 70
    • 7 réseaux métropolitains autres chaînes de télévision sont de 71 à 79
  15. Dix chaînes régionales et 9 Network Northern NSW HD sont sur le canal 80
    • Dix chaînes de télévision régionales et 9 autres chaînes de télévision du nord du NSW sont de 81 à 89
  16. La chaîne HD métropolitaine du réseau 9 est sur le canal 90
    • 9 réseaux métropolitains autres chaînes de télévision sont de 91 à 99
  • Ten Network a étendu les autres chaînes de télévision de 100 à 199
  • Les canaux ABC Audio Only sont de 200 à 219
  • ABC hors région/canaux étendus sont de 220 à 299
  • SBS hors région/canaux étendus sont de 300 à 349
  • Tous les canaux hors région vont de 350 à 399
  • Les chaînes d'information régionales VAST sont de 400 à 499
  • Les canaux communautaires VAST vont de 600 à 699
  • 7 réseau étendu d'autres chaînes de télévision sont de 700 à 799
  • Les canaux d'information VAST vont de 800 à 899
  • 9 réseau étendu d'autres chaînes de télévision sont de 900 à 999

La commande de Foxtel (qui vend en gros à Austar et Optus ) est largement basée sur le contenu de la chaîne :

  • Services système de 1 à 99 et plus 989
  • Divertissement général de 100 à 149
  • Décalé de 150 à 169
  • Spécialiste de 170 à 179
  • Communauté de 180 à 199
  • Haute Définition de 200 à 299
  • Interactif/Divers de 300 à 399
  • Films de 400 à 499
  • Sport de 500 à 599
  • Actualités/Information de 600 à 699
  • Jeunes enfants de 700 à 799
  • Musique de 800 à 829
  • Musique Audio uniquement de 830 à 849
  • Free to Air Audio uniquement de 850 à 899
  • Pay Per View de 900 à 939
  • Européen de 940 à 959
  • Adulte Pay Per View de 960 à 989
  • Aide sur 999

Europe, Afrique et Moyen-Orient

En Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, il n'y a pas de système de numérotation spécial pour les sous-canaux ; deux « chaînes » connexes (c'est-à-dire des flux de programmes) peuvent avoir des numéros complètement indépendants (par exemple, au Royaume-Uni, ITV est la chaîne 3 et sa chaîne sœur numérique ITV2 est la chaîne 6 sur Freeview ).

Au Royaume-Uni et en Irlande, les numéros de chaînes Freeview sont définis dans le flux de diffusion terrestre en utilisant le format de descripteur NorDig dans le DVB "Network Information Table".

Exemples d'utilisation

La commande pour Freeview est largement basée sur le contenu de la chaîne :

  • Divertissement général de 1 à 99
  • Haute Définition de 100 à 119
  • Jeunes enfants de 201 à 219
  • Actualités/Service Public du 230 au 239
  • Réservé à vousVoir de 300 à 599
  • MHEG-5 Interactif de 600 à 609
  • Adulte Pay Per View de 670 à 695
  • Audio uniquement de 700 à 777
  • Tests et anciennes chaînes de 790 à 799

La commande pour Saorview de la République d'Irlande est basée sur la priorité de la chaîne par rapport à celle du radiodiffuseur public :

  1. Chaîne de télévision HD principale RTÉ appartenant à l'État
  2. Chaîne de télévision HD secondaire RTÉ appartenant à l'État
  • autres chaînes TV de 3 à 5
  • autres chaînes de télévision publiques RTÉ de 6 à 8
  • chaînes publiques RTÉ Audio Only de 200 à 209

En Europe continentale et orientale, les chaînes virtuelles ne sont pas utilisées, car les téléviseurs et les récepteurs permettent aux utilisateurs d'attribuer librement des "numéros de programme" ou des "lettres de programme" arbitraires aux chaînes.

Les stations se commercialisent toujours comme "premier", "deuxième" ou "troisième" canal (et ainsi de suite), ou "canal A", "canal B" ou "canal C", etc., mais cela reflète un usage historique ou familier , ou est purement fait à des fins de marketing. Par exemple, en Allemagne, le terme "troisième programme" fait référence à la station publique locale, qui était généralement la troisième chaîne de télévision à être diffusée dans la plupart des régions. Il n'y a aucun lien entre ces termes et le canal RF de transmission. En se référant à l'exemple ci-dessus, les troisièmes programmes en Allemagne n'ont jamais transmis sur un canal RF inférieur à 21.

.

Japon

Au Japon, les diffuseurs de télévision numérique terrestre de chaque région se voient attribuer un « ID de clé de télécommande » (ou « ID de clé de télécommande »), actuellement numéroté de 1 à 12. Les attributions d'ID de télécommande pour les diffuseurs en dehors de la région de Kanto suivent généralement leur Tokyo réseaux phares basés sur le réseau ; cependant, certaines gares de certaines préfectures s'en écartent. Les normes techniques actuelles permettent une extension à un maximum de 16 diffuseurs par région.

Chaque canal sous-jacent se voit ensuite attribuer un numéro à trois chiffres, basé sur l'ID de télécommande qui lui a été attribué, suivi du numéro de sous-canal. Par exemple, NHK Educational TV se voit attribuer l'ID de télécommande 2 (dans tout le pays). Leur canal principal se voit donc attribuer le canal virtuel 021. Si le diffuseur multicanaux (dont la norme ISDB-T autorise jusqu'à trois flux de définition standard ), les flux supplémentaires se verraient attribuer les canaux virtuels 022 et 023, respectivement. Les normes actuelles autorisent un maximum de huit canaux virtuels par diffuseur (dans cet exemple 021-028).

Des services de diffusion de données supplémentaires utilisent des canaux virtuels dans la plage 200-799 - dans cet exemple, le réseau pourrait utiliser les plages 22x, 42x et 62x.

Nouvelle-Zélande

L'attribution des numéros de chaînes logiques est régie par Freeview et insérée dans le flux de transport par des équipements principalement entretenus par Kordia avec l'encodage effectué par TVNZ qui effectue également l'encodage de toutes les autres métadonnées DVB non critiques telles que l'EPG et la dénomination des chaînes.

SKY Network Television définit également sa propre numérotation de chaînes qui utilise un format codé NDS similaire. Ils vendent leurs chaînes en gros au seul autre opérateur de télévision payante néo-zélandais Vodafone et à l'éphémère Telecom First Media .

(c.

Exemples d'utilisation

La commande pour Freeview est basée sur la façon dont une chaîne paie pour les services de diffusion :

  • les chaînes de télévision à forte audience nationale sont inférieures à 20
  • les chaînes de télévision à faible audience à l'échelle nationale sont de 20 à 29
  • les chaînes de télévision insérées localement sont de 30 à 40
  • les opérateurs locaux non Kordia sont de 41 à 49
  • les canaux audio à haute priorité à l'échelle nationale sont de 50 à 69
  • les canaux audio à faible priorité à l'échelle nationale sont de 70 à 79
  • TVNZ fourni MHEG-5 Interactive (actuellement inutilisé) sont de 80 à 99
  • Les canaux de test de diffusion (plus utilisés) sont de 100 à 199
  • TVNZ MHEG-5 fourni en streaming Internet non diffusé est de 200 à 299
  • Services système fournis par TVNZ (actuellement inutilisés) de 300 à 399
  • Les chaînes d'information interactives fournies par TVNZ MHEG-5 sont de 500 à 599
  • Les canaux de test interactifs MHEG-5 fournis par TVNZ vont de 600 à 699
  • Les téléchargements du récepteur fourni par TVNZ vont de 700 à 799

La commande pour Sky est largement basée sur le contenu de la chaîne :

  • Divertissement général en dessous de trente ans (avant avril 2013 était en dessous de vingt ans)
  • Films du 30 au 39 (avant avril 2013 était du 20 au 29)
  • Sport de 50 à 69 et 333 (avant avril 2013 était de 30 à 39 et 333)
  • Pré-adolescent de 100 à 109 (avant avril 2013 était de 40 à 49)
  • Informatif de 70 à 79
  • Fonction publique de 80 à 84 (avant avril 2013 était de 85 à 89)
  • Nouvelles de 85 à 99 (avant avril 2013 était de 90 à 99)
  • Musique de 110 à 119 (avant avril 2013 était de 60 à 69)
  • Film Pay Per View de 120 à 139 (avant avril 2013 était de 200 à 219)
  • Adulte Pay Per View de 140 à 139 (avant avril 2013 était de 200 à 219)
  • Religieux/financé par l'État de 200 à 299 (avant avril 2013 était de 110 à 119)
  • Langue asiatique de 300 à 309
  • Audio asiatique uniquement du 311 au 314
  • Langue orientale non asiatique de 315 à 319
  • Musique Audio Uniquement de 400 à 419
  • Free to Air Audio Only de 420 à 429 (avant avril 2013 était de 500 à 599)
  • Décalage temporel de 500 à 599 (avant avril 2013 était de 80 à 84)
  • Services système de 800 à 999
  • Interactif/Divers (avant avril 2013 était de 50 à 59 ans)
  • Européen (avant avril 2013 était de 100 à 109)

La commande pour le bundle hybride Sky/TVNZ/Kordia Freeview appelé Igloo est la suivante :

  • Principales chaînes nationales gratuites de 1 à 5
  • Chaînes Sky Pay TV de 6 à 19
  • Chaînes nationales TNT secondaires de 30 à 39
  • Chaînes Freeview liées au sport de 40 à 44
  • Infopublicité Chaînes Freeview de 45 à 49
  • Chaînes TNT liées à l'actualité de 50 à 54
  • Chaînes religieuses gratuites de 55 à 59
  • Chaînes Freeview en langue secondaire de 60 à 64
  • chaînes Freeview non anglophones de 65 à 69
  • chaînes TNT anglaises insérées localement de 80 à 89
  • Chaînes locales non TNT de 100 à 109
  • Chaînes audio TNT uniquement de 110 à 119

Philippines

Alors que les Philippines ont commencé leur transition vers la télévision numérique terrestre en 2008, les chaînes virtuelles ont été provisoirement attribuées aux réseaux de télévision qui sont désormais opérationnels. En juin 2010, la Commission nationale des télécommunications a finalement adopté ISDB- T comme seule norme de télévision numérique terrestre dans le pays.

sont attribués avec la décimale avec "11", tandis qu'un canal multi-SD utilise la décimale avec "1, 2, 3... et ainsi de suite" comme sous-canal.

Au premier trimestre 2011, le NTC s'est réuni pour former le TWG-IRR qui rédigera les règles et règlements d'application sur la télévision numérique. En dehors de cela, il couvrira la planification des fréquences pour les prochains réseaux de télévision qui passeront au numérique.

Radio numérique

La radio numérique utilise également des canaux et des sous-canaux au format DAB . La radio HD d'iBiquity utilise les canaux HD1, HD2, ..., HD7. HD1-3 sont disponibles en mode hybride FM, tandis que les sept canaux HD sont disponibles en mode numérique pur.

) n'utilisent actuellement aucun canal virtuel en raison de la bande passante limitée disponible dans les bandes latérales analogiques.

Les références